Laurent Cuniot

Laurent Cuniot est un des rares musiciens français à mener une double carrière de compositeur et de chef d’orchestre. Sa personnalité de compositeur s’est constituée à travers plusieurs influences : son activité d’interprète d’abord comme violoniste puis comme chef d’orchestre, le courant musical dit spectral, et enfin la musique électroacoustique.

Élève de Guy Reibel et Pierre Schaeffer, il prend leur succession et enseigne plus de vingt ans la composition liée aux nouvelles technologies au CNSM de Paris. Parallèlement il fonde en 1986 TM+ dont il développe le projet artistique et l’impose comme un des principaux ensembles orchestraux de musique d’aujourd’hui.

Ces allers-retours permanents entre l’écriture et la direction d’orchestre le rapprochent naturellement de ses interprètes. Sa complicité avec la mezzo-soprano Sylvia Vadimova l’a incité à écrire de nombreuses oeuvres vocales : l’opéra de chambre Cinq pièces pour Hamlet ou Spring and all pour mezzo et ensemble, et bien sûr l’opéra à une voix Des pétales dans la bouche. Sa musique, nourrie par les avant-gardes du XXe siècle, est habitée par une intense volonté expressive et une grande sensibilité aux couleurs du son.

Plusieurs de ses oeuvres ont été récompensées par la SACEM, dont Ombrae pour hautbois et ensemble qui a reçu le prix de la meilleure création contemporaine instrumentale pour l’année 2006.

En 2014, l’ensemble Zelig lui commande un trio, Les couleurs silencieuses et l’Orchestre d’Auvergne Just before qui sera créé à Aberdeen en Écosse et à l’Opéra de Clermont-Ferrand. En juin 2015, TM+ créera sa pièce Reverse Flows pour alto, ensemble et électronique dans le cadre du Festival ManiFeste de l’Ircam. Son implication sur les Hauts-de-Seine en tant que compositeur et chef d’orchestre l’a amené depuis 2013 à reprendre la classe de composition du Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison.

Site de Laurent Cuniot